Pas d’horaires à rallonge. Telamon a adopté les 35 heures dès la
promulgation de la loi, sans attendre que l’obligation s’applique
aux PME. Il s’agit de 35 heures effectives, avec un horaire précis,
calculé pour assurer au mieux ses services aux Clients.

La Direction rappelle de temps à autre la nécessité de respecter
les horaires. Travailler trop nuit et ne constitue jamais un gage
d’efficience professionnelle.

Telamon travaille sur des projets internes (investissements) et
des projets clients. Ces derniers, très outillés, mobilisent des
ressources à temps partiel et n’exercent aucune pression sur
les horaires. Les projets internes sont libres de toute pression.
Le secret : méthode, outils et productivité élevée répartie de
manière équitable entre client, collaborateurs et Telamon.

Déconnexion. Nous ne parlons pas de droit à la déconnexion
mais de déconnexion effective dès la sortie des bureaux, tant
le soir que le midi. Il ne viendrait à l’idée de personne de poster
un mail en dehors des horaires de bureau dans l’idée d’inciter
à un quelconque travail hors de ces horaires.

Congés. Cette obligation s’impose à tous, y compris de solder
ses congés fin mai. L’organisation du travail en binômes permet
une grande liberté dans la prise de congés, y compris, de plus
en plus, dans l’organisation des week-ends prolongés.

Ponts. Telamon a toujours « fait » tous les ponts, et ce depuis
l’origine. Tous les contrats clients (SLA) protègent cet usage
bien établi. Toujours le fruit d’une productivité élevée.

Déplacements. Le lieu de travail habituel est le siège situé au
31 rue Mazenod (69003) à 3 ou 4 minutes du tram T1 et de
quelques lignes de bus, 5 minutes du métro Place Guichard,
et un quart d’heure de la gare de la Part-Dieu. À proximité
des stations de Vélo’v et nombre de trottinettes électriques…

Les déplacements en clientèle se sont raréfiés, remplacés
par des calls ou des visios. Certaines réunions de suivi se
déroulent sur site, avec un aller-retour dans la journée.
Les déplacements de deux jours se comptent sur les doigts
d’une main pour l’ensemble de la société et en une année.

>> Revenir à la page précédente